Jamais plus jamais - Film (1983)

Jamais plus jamais - Film (1983)

Film de Irvin Kershner Action, aventure et thriller 2 h 01 min 7 octobre 1983

James Bond a vieilli. Il est considéré par ses supérieurs comme étant bon pour la retraite. Mais lorsque la paix du monde est menacée par une organisation criminelle, bien obligé de faire appel à 007 !

Jamais plus jamais streaming

1983 : Deux James Bond sortent sur nos écrans. L'un, Octopussy, est officiel, produit par la famille Broccoli avec Roger Moore dans le rôle du célèbre agent secret. L'autre c'est Never say never again, projet démarrant avec la défaite en procès d'Ian Fleming, profitant de problèmes de droit autour du livre Opération Tonnerre.

La grande nouvelle, c'est le retour deSean Connery dans le rôle de l'agent secret, acteur qui refusa longtemps de reprendre le costume de 007 mais suite à la rareté de ses succès personnels au box-office, il accepta.

Donc ici, on reprend Opération Tonnerre mais à la sauce 1980's, avec un Sean vieillissant.

Il y a plusieurs séquences similaires entre les deux films, et si celui-ci n'atteint pas la réussite de l'original, le plaisir est tout de même là. D'abord celui de Sean, qui semble plus heureux de jouer dans celui-ci que dans les derniers qu'il a fait officiellement. Sa vieillesse n'est pas un soucis, le film sait même jouer avec, notamment dans la première partie, et le film est plutôt bien construit, simplement et efficacement.

C'est dommage que la musique et le générique soient, à ce point, oubliables, on reste quand même dans une adaptation de James Bond et on regrettera aussi une tension qui n'est pas toujours au rendez-vous, ainsi que quelques fautes de goûts assez évitables. Pourtant, Irvin Kershner parvient tout de même à créer une oeuvre prenante, avec une atmosphère réussie et surtout de bons personnages.

C'est là que se trouve la réussite de Jamais plus Jamais, Sean, qui impose toujours ce qu'il faut en charisme et qui sait jouer avec son âge, est bien entouré. Bernie Casey fait un bon Félix Leiter, Klaus Maria Brandauer est assez efficace en méchant dialogique, alors que les rôles féminins sont convaincants, tant la jeune Kim Basinger que Barbara Carrera en membre du spectre forte et vicieuse. Enfin, quelques séquences parviennent à être assez mémorables, à l'image de celles durant la cure ou le fameux tango entre Sean et Kim.

Jamais plus Jamais propose une relecture intéressante d'Opération Tonnerre, avec un le retour d'un Sean Connery vieillissant mais toujours charismatique et sachant jouer avec cet aspect, alors qu'il est assez bien entouré avec des personnages intéressants, de quoi faire oublier les quelques failles.