L'Exorciste selon William Friedkin - Documentaire (2021)

L'Exorciste selon William Friedkin - Documentaire (2021)

Documentaire de Alexandre O. Philippe 1 h 45 min 8 janvier 2021

À la fois lyrique et spi­ri­tuel, ce docu­men­taire sur L’Exorciste nous plonge dans les pro­fon­deurs inex­plo­rées de la repré­sen­ta­tion men­tale de William Fried­kin, mais aus­si dans les arcanes du tour­nage du film et les mys­tères de la foi et du des­tin qui ont façon­né la vie et l’œuvre du cinéaste.

L'Exorciste selon William Friedkin streaming

Du docu-ciné comme on aimerait en voir plus souvent : une interview de William Friedkin lui-même, entre anecdotes de tournage légères et analyse profonde voire (presque) exhaustive de son œuvre culte The Exorcist, que demande le peuple ? Que l'on partage ou pas sa vision gorgée de foi (très loin d'être de la propagande, ceci dit), on réprime souvent une voyelle ou deux ("Ah !" et "Oh !" principalement) face à la lecture ultra-intéressante de ce grand Monsieur sur un film plein de métaphores, de problèmes de tournage rocambolesques, et qui, pour finir, ne lui plaît pas complètement (qui l'aurait cru ? La conclusion lui déplaît encore aujourd'hui...). Alexandre O. Philippe est maintenant rôdé au documentaire de films d'horreur (Alien, Psychose), ou encore sur Paul Le Poulpe (tellement incongru qu'on ne peut pas l'oublier, désolé), et ce documentariste de talent compte bien continuer sur sa belle lancée, chose reconduite avec le présent film qui mêle des tableaux clair-obscurs pour expliquer les propos de Friedkin, belle mise en scène d'une fluidité rare et questions très avisées sur l’œuvre. On sort parfois de la sphère du film pour s'intéresser à l'homme, ce qui l'a poussé à croire et ce qu'il peut penser du fait de réaliser une œuvre vite taxée de satanisme complaisant (on se rapporte à la scène de masturbation sanglante de la fillette avec un crucifix, à l'époque du jamais-vu au cinéma !), et sa vision du sacrilège permettrai à certains d'être plus tolérants envers le voisin... Qu'on en prenne de la graine, William Friedkin semble parfaitement à l'aise avec sa foi tout en ayant réalisé The Exorcist, ce qu'il défend intelligemment par l'intrigue qui est (pour lui, en tout cas) la mise à l'épreuve de la foi d'un homme d'église novice, davantage qu'une intrigue de possession : d'où l'affiche avec le jeune homme entrant dans le halo de lumière... Envoyez les "Ah !", vous n'en avez pas fini en visionnant ce documentaire époustouflant de découvertes sur une œuvre qu'on pensait connaître...